Migration À Travers Europe

La plupart des migrations en Europe sont intrarégionales, ce qui signifie que la majorité des migrants en Europe viennent d'un autre pays européen. Cela est rendu possible par la libre circulation et le système commun des visas des 26 pays de la zone Schengen. Néanmoins, certaines personnes sans statut juridique dans la zone Schengen et dans d'autres pays d'Europe migrent de manière irrégulière à l'intérieur du continent, ce qui peut mettre leur vie en danger. 

Migration en Europe : contexte, en bref

La plupart des migrations en Europe sont intrarégionales, ce qui signifie que la majorité des migrants en Europe viennent d'un autre pays européen. Cela est rendu possible par la libre circulation et le système commun des visas des 26 pays de la zone Schengen. Néanmoins, certaines personnes sans statut juridique dans la zone Schengen et dans d'autres pays d'Europe migrent de manière irrégulière à l'intérieur du continent, ce qui peut mettre leur vie en danger.

Les informations ici se focalisent sur les principales routes de migration et les points de passage des frontières en Europe où, depuis 2014 (date à laquelle les enregistrements du Projet Migrants Disparus ont débuté), les gens sont connus pour avoir perdu la vie en essayant d'atteindre leur destination. Les journalistes et les organisations de la société civile ont documenté les risques associés à ces routes migratoires depuis le début des années 19901. Les informations ci-dessous n'ignorent pas les risques associés à la migration irrégulière dans d'autres parties du continent. Des informations sur les décès sur les routes migratoires pour atteindre l'Europe, via la mer Méditerranée, la route de l'Atlantique vers les îles Canaries et des Comores vers Mayotte sont disponibles sur les pages régionales Méditerranée et Afrique.


1 Par exemple, UNIS pour l'Action interculturelle , The Migrant Files , Asociación Pro Derechos Humanos de Andalucía , the Associated Press , et Alarm Phone

Balkans occidentaux 

La route des Balkans occidentaux est généralement utilisée par les migrants, y compris les demandeurs d'asile, qui arrivent en Grèce ou en Bulgarie depuis la Turquie, qui tentent de rejoindre l'Europe occidentale ou septentrionale. De la Grèce, ils se déplacent à travers la Macédoine du Nord vers la Hongrie, ou vers les pays d'Europe occidentale via la Serbie, la Bosnie-Herzégovine et / ou la Croatie. Bien que le nombre de personnes empruntant cette route ait été particulièrement élevé en 2015-2016, lorsque près d'un million de personnes de la République Arabe syrienne, d'Irak et d'Afghanistan sont arrivées en Grèce via la Méditerranée orientale, les personnes continuent de transiter par les Balkans occidentaux, mais en nombres bien inférieurs à ceux des années précédentes. Les migrants empruntant cette route sont souvent soumis à des contrôles aux frontières stricts, obligeant beaucoup d'entre eux à effectuer des voyages irréguliers dangereux sur des terrains souvent périlleux afin d'échapper à la détection.

Bien que de nombreux migrants empruntant cette route arrivent souvent en Grèce après avoir traversé la Méditerranée orientale, d’autres arrivent par la frontière terrestre entre la Grèce et la région turque d’Edirne. Les migrants doivent souvent traverser la rivière Evros / Meriç, ce qui avec la mise en œuvre de contrôles aux frontières stricts dans cette région signifie que les migrants tentent parfois de traverser la nuit pour échapper à la détection, ce qui augmente les risques à leur sécurité. En outre, des incidents impliquant des refoulements violents et des expulsions collectives par les autorités frontalières ont été signalés et documentés ici et sur la route des Balkans occidentaux dans son ensemble.

 

Traversée de la Manche 

La région autour de Calais, en France, est fréquentée par des migrants qui tentent de rejoindre le Royaume-Uni depuis au moins les années 1990. Depuis la côte près de Calais, les gens tentent d'atteindre le Royaume-Uni de manière irrégulière soit via l'Eurotunnel, en se cachant dans un camion ou dans un autre véhicule ou via le port de Calais, où ils tentent de monter à bord de ferries ou d'utiliser de petits bateaux non navigables depuis d'autres points sur la côte française pour tenter d'atteindre Douvres ou d'autres ports du sud de l'Angleterre. Alors que les jeunes hommes ont généralement été ceux qui se sont lancés dans ce voyage, en 2019 et 2020, il y a eu une augmentation du nombre d'enfants non accompagnés et de familles voyageant ensemble en bateau depuis les côtes françaises et belges.

 

Italie/France 

Une autre route à travers l'Europe utilisée par les migrants en situation irrégulière consiste à traverser la frontière fortement sécurisée de l'Italie, autour de Vintimille, vers la France. Cette route est généralement utilisée par les migrants qui arrivent dans le pays via la Méditerranée centrale depuis la Libye ou la Tunisie, ou ceux qui ont voyagés le long de la route des Balkans occidentaux et sont entrés en Italie via Trieste. La traversée de l'Italie vers la France peut présenter des risques importants pour les migrants qui tentent d'éviter d'être détectés avec des ressources et des options de transit limitées. Les gens voyagent, soit à pied à travers un territoire montagneux et / ou sur des autoroutes très fréquentées, soit en sautant dans des trains - dans certains cas même en montant sur des wagons en mouvement.

Aperçu des décès de migrants en Europe

Considérées conjointement, des centaines de personnes sont décédées sur les routes migratoires en Europe depuis 1990. Pour les personnes voyageant sans les documents nécessaires, éviter d'être détectés par les autorités doit être au cœur de leur prise de décision concernant leurs voyages, car ils n'ont pas accès à des options sûres et légales de mobilité. Cela peut inclure des efforts pour se cacher, pour se fondre dans la masse et / ou emprunter des voies dangereuses pour surmonter les barrières physiques, qui peuvent toutes entraîner des décès. Les causes directes de décès lors de la migration en Europe sont souvent liées au transport dangereux, y compris les accidents impliquant des trains, des avions et d'autres véhicules. L'asphyxie pendant le transit est également, malheureusement courante, l'un des incidents les plus dévastateurs étant celui où plus de 70 femmes, hommes et enfants sont décédés à l'arrière du camion dans lequel ils voyageaient à travers l'Autriche à la fin de 2015. Ceux qui voyagent à pied sont également parfois heurtés et tués par des voitures, des camions ou des trains. Les décès liés à l'exposition et au manque d'accès à un abri adéquat, à des médicaments et à d'autres nécessités, sont également tristement courants, en particulier sur les routes qui traversent des régions éloignées.

Alors que le Projet Migrants Disparus tente de rassembler tous les détails disponibles qui sont connus de la personne décédée et des circonstances de son décès, de nombreuses personnes qui perdent la vie restent non identifiées. Le Projet Migrants Disparus a enregistré le décès de centaines de personnes pour lesquelles aucune information d'identification n'est disponible, ce qui signifie que les familles des migrants disparus peuvent ne pas connaître le sort de leur être cher. Pour d'autres, seules des informations partielles sont connues, mais indiquent que des hommes, des femmes et des enfants de pays du Moyen-Orient, d'Asie du Sud et de la plupart des régions d'Afrique sont tous décédés en tentant de migrer en Europe.

Collecte de données et défis  

Outre les défis généraux inhérents à la collecte de données sur les décès de migrants, il existe également des défis uniques dans le contexte européen. À partir de 2020, aucune autorité nationale ou internationale ne publie de données ni même de rapports complets sur les décès de migrants dans leur juridiction respective. Par conséquent, les données sur les décès de migrants dans la région Europe proviennent principalement de rapports de la police et des médias locaux ainsi que d'acteurs non gouvernementaux, y compris les bureaux de pays de l'OIM en Europe. Ainsi, les migrants qui disparaissent ou décèdent en tentant de franchir les frontières intérieures de l'Europe, reçoivent souvent peu d'attention et cela signifie que les données sur les décès de migrants en Europe sont probablement un sous-dénombrement du nombre réel.

Ressources

Décès et disparitions de migrants en Europe

Black, J. et I. Urquijo Sanchez (2017) “L’Europe et la Méditerranée” dans Fatal Journeys 3 partie 2: Améliorer les données sur les migrants disparus. OIM, Genève.  

Solidarité des migrants de Calais (2020) Décès à la frontière de Calais  

Greider, A. (2017) Externalisation de la gestion de la migration: le rôle des Balkans occidentaux dans la crise européenne des réfugiés. Migration Policy Institute 

Institut des relations raciales (2020) Passages meurtriers et militarisation des frontières britanniques  

MSF (2017) Conditions de vie difficiles pour les migrants à Vintimille  

UNIS pour l'Action interculturelle 

 

Données sur les migrations en Europe, plus largement

Portail des données sur la migration: Europe  

OIM, Surveillance des flux en Europe  

 

[1] For example, UNITED for Intercultural Action http://www.unitedagainstracism.org/campaigns/refugee-campaign/fortress-europe/, The Migrant Files http://www.themigrantsfiles.com/, Asociación Pro Derechos Humanos de Andalucía https://www.apdha.org/, the Associated Press https://apnews.com/e509e15f8b074b1d984f97502eab6a25?fbclid=IwAR0_8XiPNdJx_rzTRIQein7SjbJI4OHBEMFLJ-ePXxzpPevHY3lpXybIMWk, and Alarm Phone https://alarmphone.org/en/

 

TOTAL DÉCÈS ET DISPARITIONS

752
Migrants Disparus
enregistrés en Europe
(depuis 2014)

DÉCÈS ET DISPARITIONS PAR ANNÉE

Route migratoire

DÉCÈS ET DISPARITIONS PAR MOIS

CAUSE DU DÉCÈS

accident 22 Décès accidentel
Drowning 180 Noyade
Harsh environmental conditions icon 49 Conditions environnementales difficiles / manque d'abris, de nourriture et d'eau adéquats
Sickness / lack of access to adequate healthcare 17 Maladie/manque d'accès à des soins de santé adéquats
Violence 45 Violence
Vehicle accident icon 402 Accident de véhicule/décès lié à un transport dangereux
Mixed or unknown icon 35 Mixtes ou inconnues / Mixtes ou inconnus

PAR GENRE

NOMBRE D'ENFANTS

Latest incidents

Date Sort ascending ROUTE MIGRATOIRE CAUSE DU DÉCÈS Dead & Missing Women & Children SOURCE View
13/11/2021 Belarus-EU border 1 0 Polish Police, IOM Poland, France24
13/11/2021 Balkans occidentaux 3 3 IOM Serbia, EuroNews Serbia, TV ZONA PLUS
11/11/2021 La Manche vers le Royaume-Uni 3 0 AFP, PressFrom
10/11/2021 Belarus-EU border 1 1 IOM Poland, Okopress, InfoMigrants, AP
08/11/2021 Belarus-EU border 1 1 Palestinian Embassy in Minsk via IOM Belarus, Action Group for Palestinians of Syria
06/11/2021 Italie vers la France 1 0 InfoMigrants
04/11/2021 La Manche vers le Royaume-Uni 1 0 AP, La Croix
04/11/2021 La Manche vers le Royaume-Uni 1 0 France Bleu, AFP
03/11/2021 La Manche vers le Royaume-Uni 2 0 Le Monde, BBC, Prefecture maritime et de la mer du Nord
29/10/2021 Uncategorized 1 0 Der Tagesspiegel, Redaktionsnetzwerk Deutschland